Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blues 46 tome 1 : La chanson de septembre.

Publié le par La Gobeline

L'autre jour, aux puces, je suis tombé sur un stand qui revendait des BD provenant d'un déstockage de bibliothèque.

Ils les vendaient pour quelques cacahuètes, j'ai donc fouillé et étonnament il n'y en a qu'une qui a retenu mon attention : Blues 46, une BD en 2 tomes écrite par Laurent Moënard et dessinée par Eric Stalner.

Le dessin de couverture m'a tout de suite attiré, un personnage dans un style un peu baroudeur, un flingue a la main, dans un paysage de campagne, une vieille voiture, et surtout : un furet !

Avec tout ça on est direct dans l'ambiance.

Un jour pluvieux de la fin du 20ème siècle, dans le Lot. Alain fait du stop sur une petite route de campagne quand il manque de se faire renverser par une vieille DS. Guéric, le conducteur, finit dans les ronces pour l'éviter et ne semble pas ravi, mais il finit par se faire embobiner par le gamin et accepte de mauvais cœur de le prendre en voiture. Il ne se doute pas qu'en acceptant de le conduire il serait entrainé dans la fuite de ce môme qui semble avoir beaucoup de chose à cacher.

J'ai tout de suite était embarqué dans la Bcavale de ses personnages sur les routes du Sud-Ouest de la France. J'aime beaucoup les dessins, si on fait abstraction du furet qui est mal proportionné, je suis donc allé voir le travail de Eric Stalner qui a beaucoup progressé depuis Blues 46. Cela me donne envie de me pencher sur ses autre albums.

D'un point de vue des dialogues, j'ai un peu tiqué sur certaines expressions qui ont mal vieillies depuis les années 1990, mais finalement cela rajoute du charme à la BD.

En bref c'est une belle découverte qui me donne envie de lire la suite.

Voir les commentaires

Claymore

Publié le par La Gobeline

Je ne suis pas une experte en matière de manga, néanmoins il y en a quelques uns que j'ai adoré. Dont Claymore, un manga de Dark fantasy en 27 volumes écrit et illustré par Norihiro Yagi.

Je ne sais pas si il est connu par les amateurs du genre mais personnellement je n'en avais jamais entendu parlé.

Je pose un peu le décor :

Depuis des temps anciens les démons coexistent avec les humains et se nourrissent de leur chair, leur technique de chasse est simple et efficace : ils s'introduisent dans un village et prennent possession d'un corps humain, se fondant ainsi parmi les Hommes. On ne retrouve alors que les corps des victimes vidés de leurs tripes.

Les humains n'ont qu'un moyen de se débarrasser d'un démon, ce sont des guerrières d'un genre à part, qu'ils nomment Claymore à cause de leurs immenses épées. A l'apparence de jeunes filles mais à la force prodigieuse, ils n'ont pas le choix de faire appel à elles malgré la peur qu'elles inspirent.

L'univers de Claymore est riche, comme dans la plupart des mangas de fantasy, le monde dans lequel l'histoire se déroule est bien exploité, l'auteur nous le dévoile et le développe au fil du temps.

Pour ce qui est des dessins je trouve que c'est beau, la seule chose qui m'a un peu dérangé c'est que beaucoup de personnages masculins se ressemblent, j'avais parfois du mal à comprendre de qui il s'agissait, ce qui n'est pas du tout le cas des personnages féminins. Alors peut être est-ce un parti pris de l'auteur ?

Il existe aussi un anime, j'ai regardé le premier épisode en écrivant cet article, je l'ai trouvé plutôt fidèle au niveau de l'histoire bien qu'il y ai quelques points qui divergent, en revanche les dessins m’ont moins plu. Je ne l'ai trouvé qu'en version française et les amateurs d’animes savent à quel point les vf sont mauvaises, nous nous passerons donc de commentaires sur les dialogues.

Si vous aimez les mangas et les histoires sombres, voir un peu gore, je ne peux que vous conseiller Claymore.

Claymore

Voir les commentaires